Inspiration musicale pour jeux de rôle(s) – Suspiria pour jeux horrifiques

Deuxième article avec le même concept : faire partager des musiques inspirantes pour le jeu de rôle(s) (JDR).

Et l’heureuse élue est la bande annonce (BO) bien flippante et follement inspirée de Suspiria, signée du groupe italien Goblin. Ce film de 1977 réalisé par le génial Dario Argento est lui même considéré comme un classique de l’épouvante. Un remake a été produit en 2018.

Il faut admettre que le film pourrait très bien servir une aventure rôliste en one shot pour un groupe restreint de joueurs puisque des personnes ordinaires se trouvent confrontées à des événements qui les dépassent. Ainsi, une danseuse américaine, Susie Bannion, vient en Allemagne pour y intégrer un ballet réputé dont elle ignore les sombres secrets ; on peut facilement transposer cette idée à une compagnie de théâtre, une entreprise, ou tout autre groupe auquel les joueurs sont censés s’intégrer pour les besoins du scénario…

Mais oubliez çà pour l’instant, approchez et montez le son de vos enceintes ou de vos écouteurs…

Lire la suite

Demi-Dieux et Grèce Antique : le retour d’ANTIKA en financement participatif

Lorsque j’ai rédigé ma précédente chronique en novembre 2019 sur un financement participatif, je découvrais le monde associatif, un auteur et un jeu de rôle (JDR) historique : IMPERATOR (lien vers le précédent article).

Dès lors, lorsque j’écris cet article en soutien du financement de la 2ème édition d’ANTIKA, du même Bruno GUERIN, je ne suis plus tout à fait neutre, ayant eu l’opportunité d’incarner un descendant d’extraction divine dans la Grèce Antique à la table de l’auteur, également président de l’association de JDR dont je suis membre (en Touraine, pour les intéressés).

Et autant l’écrire tout de suite, c’est déjà un succès mais il est évident qu’il en mérite un plus grand encore (et là aussi, je suis complètement faible puisque j’ai mis de l’argent dans le futur livre de base).

Cliquez sur la bannière si vous êtes déjà convaincu !!

Vous avez dors et déjà compris le concept du jeu, incarner des descendants plus ou lointains des déités grecques (fruits des ébats avec l’humanité), des hommes aux capacités hors normes, des héros capables des plus grands exploits, sous l’œil de vos omniprésents aïeux olympiens (et j’ai cru comprendre que d’autres ascendances se sont invitées dans cette V2).

Lire la suite

Inspiration musicale pour jeux de rôle(s) – Fury pour Achtung Cthulhu

A l’ordre du jour, un nouvelle rubrique inspirée de mes écoutes du podcast dédié d’Ind100 intitulé Débande Son mais aussi de mes actuelles recherches musicales pour ma modeste campagne développée pour « Achtung Cthulhu ». Il faut à ce titre citer l’excellent boulot du Scriiipt pour créer et diffuser des aides de jeu dans cet univers qui m’inspire particulièrement.

Après ce passage « Michel Drucker », je vous explique le concept de cette rubrique qui n’a rien d’original : faire partager des musiques inspirantes pour le jeu de rôle(s) (JDR)


Pour rappel, « Achtung Cthulhu » est une jeu de rôle(s) (édité dans un passé proche par Sans Détour dans nos contrées, et développé originellement par Modiphius) qui va faire des joueurs des combattants alliés contre des sociétés secrètes (aux expériences impies, bien-sûr) soutenues par le régime nazi pendant la seconde guerre mondiale. Cette guerre secrète peut rapidement faire penser aux combats pulp d’Indiana Jones contre les allemands avides du pouvoir offert par l’Arche d’alliance ou le Graal, mais il est aussi possible de reprendre les codes du pur film de guerre. C’est cette dernière option que j’ai choisi en faisant monter doucement l’idée d’une horreur lancinante parmi certaines troupes ennemis pendant l’avancée des alliés en Europe. Cette précision peut expliquer le choix de la bande son mise en avant, car j’ai du trouver une musique de guerre parfois inquiétante mais pas suffisamment pour verser dans l’horreur lovecraftienne. Un autre billet pourra évoquer de vrais musiques flippantes lorsque mes joueurs devront véritablement affronter leurs pires antagonistes…

Et donc pour commencer, je vais évoquer une étonnante bande originale (BO), celle du film Fury, intéressant par bien des aspects, parfois critiqué pour son inexactitude historique, qui narre une histoire de soldats américains aux commandes d’un char M4 Sherman lors de leur avancée en Allemagne en avril 1945.

Lire la suite

Inspiration littéraire pour jeux de rôle(s) – Rêves de Fevre de George R.R. MARTIN

AVANT PROPOS : en ces temps de confinement, il nous arrive de revenir à l’essentiel : la famille, les travaux laissés de coté, le dessin, le jeu de rôle en ligne faute de pouvoir se rencontrer, mais aussi et surtout la lecture. J’ai dévoré plusieurs romans. Parmi eux, le « journal d’un AssaSynth » de Martha Wells, « terre errante » de Liu Cixin, « à l’image du dragon » de Serge Brussolo…

Rêve de Fevre

Désireux de lire un one-shot plutôt qu’une série fleuve, clairement alléché par l’idée de lire du George R. R. Martin, avant son iconique Trône de fer, je tombais sur une réédition d’un roman publié dans les eighties. « Rêve de Fèvre », publié en 1982 chez les anglophones, puis enfin traduit en France au 21ème siècle avec un titre quelque peu foireux de Riverdream (Mnémos en 2005), est ressorti en 2019 sous un titre conforme à l’original (Fevre Dream) par les éditions Pygmalion. Et quelle fabuleuse illustration de couverture !!

Sans réserve, j’ai aimé ce roman, tant pour le cadre présenté que les thèmes abordés, il y est question de navires à vapeur dans les brumes du Mississipi, de personnages pittoresques et de vampires (c’est dévoilé au chapitre 2), le tout traité sous un fond foncièrement humaniste et nuancé.

Des inspirations rôlistes à piocher dans un cadre fascinant

Lire la suite

Shadowrun Anarchy – Aides de jeu pour premier scénario

Image de gif, pixel, and rain

Au programme de cet article, qui suit une première critique sur Shadowrun Anarchy (SRA) (suivez le lapin blanc🐰pour y accéder), vous aurez le cadre possible pour une première partie, après que vous ayez acquis, encore fébrile, le précieux ouvrage. Il s’agit donc d’une aide de jeu décrivant les outils utiles pour un maître de jeu (MJ) dans un exemple de premier scénario extrait du bouquin original. Ce choix me semble adapté au concept du jeu, propre à faciliter l’initiation, tout en offrant une porte d’entrée au riche univers de Shadowrun. En gros, j’ai ajouté de la matière au style efficace de SRA afin d’éviter de perdre en immersion.

Pour aller au bout de mon idée, j’ai testé le même scénario sur deux tables différentes (3 joueurs à chaque fois).

Dès lors, je renvoie au livre de base pour les aspects relatifs aux règles, aux récompenses (points de karma) et aux caractéristiques des personnages non joueurs (PNJ).

Les conseils au MJ apparaissent en encadré bleu.

Le Scénario choisi

Lire la suite

Bilan 2019 et projets 2020

Belle année pour ce blog avec un nombre de vue qui a largement dépassé mes attentes, puisque le site, créé en septembre 2018, a réalisé + de 1900 vues sur l’année 2019 contre 56 (oui, oui, 56…qui incluent mes propres vues pour tester le site..) en 2018…

Nous atteignons à ce jour presque les 2000 visites depuis la création de « l’appel du JDR ».

Chemin faisant, j’ai gardé cette idée de faire partager ma vision du jeu de rôle (JDR) à travers les éléments qui peuvent m’inspirer et m’aider à développer une partie, le tout saupoudré de chroniques improbables. J’espère que les lecteurs ont pu y trouver de quoi se divertir et agrémenter leurs sessions de jeu.

Parmi les articles ayant recueilli la plus forte audience, on peut retrouver le scénario spatial pour FACES, un autre sur les plans dans les JDR contemporains, ou encore mon article sur IMPERATOR pendant son financement participatif. Il faut reconnaître que la connexion du site aux réseaux sociaux en a amélioré la portée.

Beaucoup d’autres articles sont en gestation : avec un scénario FACES Space Opera à peaufiner, voire de nouvelles ethnies extra-terrestres pour le jeu de James Tornade ; avec la suite de mon premier test sur Shadowrun Anarchy et une aide à un premier scénario sur le même jeu. Je pense que je continuerai à ponctuer tout cela d’inspirations littéraires. D’autres inspirations graphiques pourraient également se glisser, sans compter un scénario Cthulhu jamais publié.

Pourtant, le rythme des publications sur le site faiblit quelque peu. Il faut admettre que ma vie professionnelle, très éloignée des mondes de l’imaginaire, est très remplie ces derniers temps, et que cela ne devrait pas s’améliorer. De plus, jouer plus souvent, notamment en association, implique moins de temps pour écrire sur notre passionnant loisir. Peut-être faut-il être parcimonieux au profit d’un travail de meilleure qualité ? Je vous laisserai en juger.


J’en profite pour faire de la publicité pour l’association, Ad Vitam Rolistam, située en Indre-et-Loire, près d’AMBOISE, entre TOURS et BLOIS.

Eric Dubourg, auteur (CV par ici avec une forte prédilection pour le JDR emprunt d’histoire), a été reçu par l’assoc’ en fin d’année 2019 pour nous faire une démonstration de son intéressant jeu en projet, SAPA INCA, dans lequel nous avons joué des incas au temps des conquistadors… J’ai cru comprendre que d’autres auteurs pourraient être approchés…

Dans un précédent article, je racontais aussi mon expérience en tant que joueur d’IMPERATOR, avec l’auteur Bruno GUERIN (déjà créateur de l’excellent Antika), comptant parmi les « patrons » d’AVR.

Entre-temps, d’autres jeux, d’autre univers ont été explorés toujours dans l’excellente ambiance qui caractérise cette structure presque familiale.

S’y ajoutent les trop rares parties avec mes vieux camarades de jeu.

Bref, j’ai de quoi faire, des projets ludiques de qualité, des parties à jouer et à faire jouer, voire même le festival de la BD d’Angoulême en ligne de mire (et d’autres voyages plus lointains, qui sait ?).

Vivement la suite !!

Le JDR MAG n°48 (hiver 2019) en kiosque

Je n’ai pas renoncé à une critique du JDR MAG automnal, mais admettons le, le temps me rattrape inexorablement puisque le JDR MAG collection hiver 2019 est bel et bien sorti il y a quelques semaines.

J’en fait la publicité de manière totalement gracieuse mais pas de manière désintéressée ; en effet, j’ai bien l’espoir qu’un beau jour d’autres revues de jeu de rôle soient proposées sur les étals et pas seulement par correspondance. En résumé, je fais la promotion de l’audace et de la volonté de promouvoir le JDR. Rappelons qu’une version Pdf est proposée à moindre coût sur le site de l’éditeur TITAM.

Jeu de rôle magazine n° 48

9,50€

NOTULES LUDIQUES
Billets d’humeur

ENTRETIENS
Rencontre avec trois Héritiers
Rencontre avec Elder-Craft
Rencontre avec Tristan Lhomme

ON Y A JOUÉ !
Soleils morts
Xéno-Archive
Légende des 5 Anneaux: Kit d’initiation
Maudit trésor!
Nephilim Légende

SCÉNARIOS & AIDES DE JEU
Shooter Cthulhu Hack
Scénario Mindjammer: O.V.N.I.
Scénario Nephilim Légende: secrets du carré du laboureur
Plan: L’Appartement du hacker
Les bons plans du Net

RECETTE
Recette: L’Extraordinaire brioche de Miss O’Sullivan

INSPIRATIONS
Big Kopinski
Exposition Tolkien
Profession Aventurier
BD: Dark Monday Murders
BD: Hauteville House

ASPIRINE
Game Design: Où ça commence et quand ça finit
JdR à l’université

Inspiration littéraire pour jeux de rôle(s) – Sherlock Holmes et les Ombres de Shadwell de James Lovegrove

James Lovegrove se livre à un exercice intéressant et risqué. L’écrivain anglais construit un crossover improbable entre Conan Doyle et Lovecraft, entre Holmes et Cthulhu.

L’histoire cachée de Sherlock Holmes débute en 1880, dès sa rencontre avec le Dr. Watson. Cette première aventure du célèbre duo nous mène dans une enquête qui débute dans les bas-fonds londonien et qui est inspirée du mythe des Grands Anciens. Pari réussi même si l’histoire perd peu à peu de son mystère pour devenir spectaculaire, au risque d’en oublier un peu Lovecraft…

Une source d’inspiration indéniable pour les maîtres de jeu

Lire la suite

IMPERATOR – Le JDR de la Rome antique en financement participatif : un premier test convaincant

Une fois n’est pas coutume, je vais faire la promotion d’un jeu de rôle (JDR) en financement participatif : IMPERATOR, édité par JDR Editions.

Ce jeu met les joueurs au cœur de l’histoire de la Rome antique, les possibilités y sont vertigineuses, des luttes de pouvoir aux batailles épiques, des conquêtes jusqu’aux confrontations avec une magie mystérieuse (et je suis certain de ne pas envisager nombre de possibilités). Si le jeu est conçu pour les scénarios courts et les campagnes, il reste facile d’en envisager la profondeur dans ce dernier cadre.

Le projet est déjà financé mais mérite largement de voir ses ventes grandir tant il offre des perspectives d’années de jeu. Pour en savoir plus, pour posséder le précieux objet mais surtout pour y faire jouer, suivez le gladiateur (ou cliquez dessus si vous préférez).

Lire la suite

Inspiration littéraire pour jeux de rôle(s) – BLACK-OUT de Connie Willis

Editions Bragelonne / tome 1 / 2012

Blitz, Tome 1 : Black-Out par Willis

Cet étonnant roman, primé plusieurs fois (Prix Nebula 2010, Hugo puis Locus en 2011), revisite le voyage temporel. En 2060, des historiens, sous l’égide de l’université d’Oxford, sont envoyés étudier le passé. Lorsque certains d’entre eux se retrouvent bloqués en Angleterre, en pleine période de black-out, en 1940, toutes leurs certitudes vacillent.

D’abord désarçonné par le style résolument moderne du récit, mettant en avant les dialogues puis des descriptions succinctes mais efficaces d’un monde familier, j’ai ensuite été happé par ce roman fleuve. J’ai suivi les protagonistes au gré de leurs décisions, leurs actions, des événements et de leurs émotions, vivant en 1940 au cœur de la population. Aux terribles réalités auxquelles les historiens temporels sont confrontés, s’ajoutent les récits de vie de ceux qui ont vécu la guerre, au ras du sol, au plus près des bombes. Ce livre d’une profonde justesse m’a clairement touché, par son traitement humaniste, mais aussi par la force de la lancinante pensée qui étreint les héros, peut-on changer l’histoire ?

Première lecture d’un roman de Connie Willis, auteure américaine, considérée comme une des figures majeures de la SF (science-fiction) actuelle. Une réelle découverte. Il faut savoir qu’il s’agit du premier tome, le suivant étant All clear dans un ensemble portant le nom de Blitz. D’autres romans antérieurs mettaient déjà en scènes ces historiens voyageant dans le passé.

Un roman de science-fiction historique au service du jeu de rôle ?

Lire la suite